Apelrrin
 
 
INFOLETTRE DE L’APELRRIN – NO 4 – SEMAINE DU 24 AOÛT 2019
 
Saviez-vous que ?
Nous sommes ravis d’annoncer l’ouverture de notre station de lavage des embarcations, le 14 août dernier. Située en bordure du stationnement public, près de la plage, son utilisation est gratuite !
 
Depuis l’année 2015, l’implantation d’une telle station constituait un dossier prioritaire pour l’APELRRIN. Philippe Brissette, le président à l’époque, a mené ce dossier auprès du conseil municipal de Val-Morin. L’APELRRIN s’est vue mandatée pour l’élaboration du devis de la station de lavage.
 
Il reste quelques petits éléments à ajouter dont l’affichage qui seront complétés sous peu par la municipalité.
 
Nous recommandons à tous nos membres d’en faire la promotion et aussi de l’utiliser avant de mettre à l’eau toute embarcation qui aurait navigué sur d’autres plans d’eau.
 
La station de lavage des embarcations est située en bordure du stationnement près de la plage de Val-Morin.
 
Qualité de l’eau du lac Raymond
 
 
 
En réponse aux interrogations de plusieurs de nos membres suite à la parution d’un article dans le Journal de Montréal s’intitulant Au moins 200 lacs malades du Québec agonisent à petit feu, nous avons demandé à Julien Fortier, PhD., Chercheur à la Fiducie de Recherche sur la Forêt des Cantons-de-l'Est (FRFCE) et membre du conseil d’administration de l’APELRRIN, de partager avec vous des faits, qui nous l’espérons, pourront vous rassurer.

Dans l’article, on peut voir une carte interactive montrant certains lacs, dont le lac Raymond, avec un logo de tête de mort pour montrer que la situation est vraiment alarmante. Cependant, dans ce même article, le lac Raymond est classé comme ayant un état de santé intermédiaire, alors pourquoi la tête de mort? Il est également important de clarifier la situation, car l’analyse faite par le Journal de Montréal ne dit pas tout.
 
L’état de santé du lac Raymond s’améliore depuis 2005

Les analyses en phosphore total contenus dans le lac Raymond montrent que la situation pour ce polluant s’est grandement améliorée. Les concentrations en phosphore sont passées de 14 ug/l en 2005 à 2,5-5,2 ug/l pour 2016-2017, respectivement. Basé sur cet indicateur, notre lac figure plutôt parmi les lacs en santé. Il est vrai que pour deux autres indicateurs (chlorophylle et transparence de l’eau), notre lac est classé comme ayant un état de santé intermédiaire, mais les données de transparence de l’eau montrent également des signes d’amélioration depuis 2005.
 
Cela dit, la situation est encourageante plutôt qu’alarmante et les nombreuses actions et pressions exercées par l’APELRRIN semblent porter fruit. Parmi celles-ci, rappelons la poursuite contre la Ville de Sainte-Agathe qui a mené à la construction d’une nouvelle usine d’épuration en 2016-2017.
 
Et tout indique que la situation de notre lac peut s’améliorer davantage, car l’APELRRIN a également fait des pressions qui ont permis :
 
  1. la réalisation d’une entente entre Val-David et Val-Morin pour l’acheminement des eaux usées de Val-Morin (plus de 200 résidences) vers la nouvelle usine d’épuration de Val-David, dont la construction est prévue d’ici deux ans, et
  2. la construction d’un réseau d’égout et d’une mini-usine (la mise en opération est prévue d’ici la fin 2019) qui traitera les eaux usées du Domaine Val-Morin (situé aux abords de la 4e avenue).
 
Que puis-je faire pour améliorer l’état de santé de mon lac ?
 
Plusieurs gestes simples peuvent être posés au quotidien et ce, tant par les riverains que par les non-riverains:
 
  • Veiller au bon fonctionnement de son installation septique (inspections, entretiens et vidanges fréquents).
  • Éviter l’utilisation de fertilisants tant pour la pelouse que les autres aménagements paysagers.
  • Utiliser des savons et des produits ménagers sans phosphate et écologiques (en vente chez la plupart des détaillants de la région).
  • Reboiser les berges et la plaine inondable avec des arbres et des arbustes.
  • Réduire son utilisation d’eau au quotidien afin de préserver l’efficacité de son installation septique.
  • Arrêter de nourrir la faune (canards, outardes, chevreuils, etc.).
 
Vous trouverez d’autres recommandations sur le site de l’APELRRIN : Cliquez ici
Lien vers l’article du journal de Montréal : Cliquez ici
 
 
 
Capsule historique
 
Dans l’infolettre, nous partageons avec vous quelques clichés qui datent du “siècle dernier” au cœur desquels nous retrouvons notre lac Raymond.
 
 
Les installations du club nautique du lac Raymond.
 
 
La baignade et le canotage au camp Maupas.
 
 
Une carte de l’époque situant le lac Raymond, le camp Maupas, le golf et les accès par le biais de la route 11 et des services ferroviaires.
 
 
 
 
 
 
APELRRIN
5207 5e avenue , Val-Morin
(Québec) J0T 2R0
Téléphone : 514 702-7656
Nous écrire : info@apelrrin.com

Site Web : apelrrin.com
 
 
 
 
Voir la version en ligne